Communiqué de Presse du 9 septembre 2019

Tandis que la FDPM soumettra la prise en charge de l’homéopathie au vote de ses mutuelles adhérentes lors de son Assemblée Générale annuelle qui se tiendra à Beauvais du 25 au 27 septembre prochain, la fédération a d’ores et déjà saisi par courrier Madame la Ministre de la Santé pour lui faire part de son analyse et obtenir des précisions de sa part.

Ses remarques et interrogations portent sur les points suivants :

1. Il y a tout lieu de s’interroger sur le bien-fondé d’écarter du bien commun que constitue la Sécurité Sociale, garante de la solidarité entre l’ensemble des assurés, les 30% de nos concitoyens qui se soignent par homéopathie, lesquels sont tout aussi légitimes à y accéder …

2. La violence des échanges entre praticiens qui a précédé et suivi l’annonce du déremboursement, interroge sur le rôle des autorités ordinales qui ont laissé les médecins s’opposer sur la place publique avec pour résultat de jeter le discrédit sur le seul médecin homéopathe, avec le risque de voir la santé passer des médecins aux charlatans ouvrant la porte à toutes sortes de dérives, en plus de faire augmenter le prix des médicaments, non régi par le marché eu égard au fait qu’ils perdent leur référencement.

3. Le faible enjeu financier de cette mesure de déremboursement (130 millions d’euros de remboursement par la sécurité sociale au regard des 20 milliards d’euros de remboursement concernant l’ensemble des médicaments) interroge également sur les critères d’efficience à faire prévaloir au regard des niveaux de remboursement… Le recours à la médecine complémentaire générant aussi des économies sur des médicaments plus coûteux !

4. Enfin, l’impact de la mesure de déremboursement de l’homéopathie sur les contrats responsables appelle une clarification de la position de la Ministre de la santé, dans la perspective notamment que les mutuelles décident de continuer à intervenir à hauteur de 70% en complément de la sécurité sociale, voire à 100%. La question essentielle étant de savoir si leur intervention ne remet pas en question le classement de l’ensemble de leurs prestations en garanties « dites responsables » ?

Coordonnées

Adresse FDPM
32, Avenue Georges Clémenceau
34000 - MONTPELLIER

Contactez-nous

Téléphone
09 53 10 53 49
Mail
contact@fdpm.fr